Les prix du gaz vont baisser, mais les Français ne le sentiront pas

Par LeMonde -
  • Agrandir la taille de police
  • Réduire la taille de police
  • Imprimer l'article
 
Les prix du gaz vont baisser, mais les Français ne le sentiront pas

Les prix du gaz vont baisser en février de 0,5%. Le chiffre a été confirmé au "Monde", jeudi 24 janvier, par la ministre du développement durable, Delphine Batho.

"C'est le résultat de la réforme mise en place en décembre. Sans elle, on aurait enregistré en février une hausse de 0,15 % des tarifs du gaz", se félicite Mme Batho.

Le 10 décembre 2012, le gouvernement a présenté une nouvelle formule de calcul pour les tarifs réglementés du gaz. Il veut ainsi enrayer la flambée des prix (+75 % entre 2005 et 2012),  sans avoir à en passer par des gels discrétionnaires des tarifs, pratique condamnée par le Conseil d'Etat.

LISSAGE

La solution retenue lisse les augmentations liées au pétrole, en accordant une part plus importante aux prix spot du gaz : 36 % au lieu de 26 % dans le précédent mode de calcul.

Cela permet à la fois bénéficier du potentiel baissier de ce marché et de réduire le poids dans la facture des contrats indexés sur les produits pétroliers, lesquels restent orientés à la hausse.

Cette nouvelle formule - qui pourra évoluer tous les ans en juillet - modifiera les tarifs réglementés tous les mois, et non plus chaque trimestre, comme actuellement.

Cela permettra de contenir l'ampleur des mouvements, qu'ils soient à la baisse ou à la hausse et ainsi d'espérer une dépolitisation, à terme, de ces sujets.

L'Etat, toutefois, pourra suspendre l'application de la formule en cas de "circonstances exceptionnelles", lesquelles doivent encore être définies par un décret.

RATTRAPAGES

Le mouvement de baisse des prix, qui sera constaté en février, s'annonce-t-il durable ? "C'est difficile à dire", tempère Mme Batho.

Les Français vont notamment se voir facturer des rattrapages tarifaires au titre des gels de prix intervenus en 2011, décision retoquée par le Conseil d'Etat. "C'est vrai, il faut d'abord solder le passif" admet Mme Batho.


... lire la suite de l'article sur Le Monde.fr
 

Sciences

Le marché européen du carbone s'enfonce dans la crise

Quand le marché européen du carbone cessera-t-il sa dégringolade ? Le prix des quotas d'émission de dioxyde de carbone (CO2) est tombé brièvement à 2,81 euros, jeudi 24 janvier. Un nouveau plus bas historique pour...

Trois adolescents sur quatre dorment à côté de leur téléphone portable allumé

Quand le smartphone remplace le doudou. Trois adolescent sur quatre dorment avec leur téléphone portable allumé sous l'oreiller ou sur la table de chevet, selon une enquête publiée par l'Association santé environnement France (ASEF), jeudi...

Portable et tumeur : faut-il appliquer le principe de précaution ?

Dans un rapport de 750 pages, l’Agence européenne pour l’environnement consacre une partie de ses colonnes aux risques de tumeurs au cerveau encourus lors de l’utilisation de téléphones portables. Elle appelle les instances sanitaires à...

Les entreprises mondiales intègrent le risque du changement climatique

Les entreprises sont plus conscientes que jamais des risques climatiques qui pèsent sur leur activité. C'est ce qui ressort de la cinquième enquête sur le sujet (pdf, en anglais) conduite en 2012 par le cabinet...

Le trafic des sites Web en baisse en 2012, selon une étude AT Internet

Alors que l’usage d’Internet ne cesse de croître depuis la démocratisation du réseau dans les années 1990, la fréquentation des sites Web français s’est pour la première fois réduite, de 1 % pour l'année 2012....

» Revenir au sommaire
 

Partenaires